Delta Badminton
 
ICI la bannière de votre choix !
 

 

 

 

 

 

Accueil

 

 

Les News

 

 

Retour à l'acceuil

 

 

 

 

 

Présentation

 

 

Histoire

 

 

Le jeu

 

 

La raquette et le volant

 

 

Le terrain

 

 

Des chiffres

 

 

 

 

 

Règles simplifié

 

 

Le tirage au sort

 

 

Le score

 

 

En simple

 

 

En double

 

 

Changement de demi-terrain

 

 

Les principales fautes

 

 

 

 

 

Technique

 

 

Echauffement

 

 

Puissance de frappe

 

 

Les déplacements

 

 

Les étirements

 

 

 

 

 

Tactiques

 

 

De simple

 

 

De double

 

 

 De mixte

 

 

 

 

 

Conseils

 

 

Alimentation

 

 

Hydratation

 

 

 

 

 

Tournoi

 

 

2002-2003

 

 

 

 

 

Classement

 

 

Calcul de sa moyenne

 

 

Tableau de classements

 

 

Consultation des résultats individuel

 

 

 

 

 

Liens

 

 

Fédérations

 

 

Ligues

 

 

Codep

 

 

Clubs

 

 

Fabricants et revendeurs

 

 

Divers

 

 

 

 

 

Forum

 

 

Entrer

 

 

 

 

 

Contact

 

 

 

 

 

 

 

Statistique

 

 

 

 

Histoire du Badminton

Les déplacements

 

I- Introduction

Voici une leçon sur les différents types de déplacements, dans toutes les directions.
Sont notés, les pas à effectuer, sur quelle jambe pousser, sur laquelle se réceptionner, l'écartement des 2 jambes...
J'ai essayé de faire des schémas les plus simples et les plus explicites possibles...
J'espère qu'ils éclaireront votre lanterne sur ce sujet galère...
Voici d'abord une légende des notations des différentes illustrations:

II- Légende

un pied rouge est un pied au sol
différence pied gauche - pied droit
un pied vert montre que l'on appuie sur cette jambe pour se propulser
un pied bleu montre qu'il vient de toucher le sol(réception)
un pied rouge ombré montre qu'il est en l'air lors de l'action
cette flèche montre vers quelle direction l'on se dirige

 

III- Saut de démarrage(ou d'allègement)

1. On part d'une position d'attente au centre du terrain, les 2 pieds au sol, légèrement écartés, jambes pliées.

2. On appuie sur les 2 pieds en descendant légèrement les 2 jambes pour effectuer un petit saut sur place.

3. Il est inutile de sauter trop haut, il suffit de décoller simplement les 2 pieds.

4. La réception se fait simultanément sur les 2 pieds et correspond au moment où l'adversaire frappe le volant, il suffit de pousser des 2 pieds vers la direction voulue.

Ce saut sur place a longtemps été utilisé car il possède 2 avantages majeurs.
Le 1er avantage est d'utiliser la caractéristique élastique des muscles permettant un démarrage plus vif, plus tonique et moins contraignant au niveau musculaire, tendineux, et des articulations d'où le nom de saut d'allègement.
Le 2ème avantage est de créer un rythme qui permet au joueur de partir lors de la frappe du volant de l'adversaire.
En effet, combien de joueurs débutants ou confirmés se sont précipités vers l'avant et ont subi un dégagement meurtrier ou bien ont eu un réflexe de ramener leur buste vers l'arrière et se sont faits prendre de vitesse par un amorti rageur!
On ne peut être sûr de l'endroit où est envoyé le volant qu'à partir du moment où l'adversaire le frappe.
Pour un joueur coordonné et habitué à cette technique , le saut de démarrage lui permet de partir au moment idéal.
Aujourd'hui, il semble pourtant obsolète car, le jeu étant de plus en plus rapide, il fait perdre un temps précieux aux joueurs qui veillent, sans cesse, à éviter les pas en trop et les temps perdus; l'idée de maintenant et de bondir tel un tigre sur sa proie sur le volant qui s'offre à lui par un démarrage sous forme de pas glissés très rapides et équilibrés comme on va le voir sur les 2 déplacements suivants!

IV- Déplacement latéral à droite de défense.

Notons que l'on parle, ici, pour les droitiers, donc, à droite signifie qu'ils prennent le volant en coup droit; ce déplacement est le même à gauche pour les gauchers!

1. On part d'une position d'attente au centre du terrain, les 2 pieds au sol, légèrements écartés, jambes pliées.

2. Le volant envoyé peut, par exemple, provenir d'un smash, il convient donc, de pousser rapidement sur les jambes et en particulier sur celle opposée à la direction, à savoir la gauche.

3. On remarque, pour une question d'équilibre, que le 1er pied touchant le sol est celui qui a poussé, à savoir, le gauche.

4. A peine le pied droit vient-il de toucher le sol que déjà la jambe droite est repliée pour pousser dessus afin de revenir se replacer.

5. Pour la même raison que précédemment, le 1er pied à toucher le sol est le droit, il suffit, ensuite de se placer comme au début.

 

Quelques remarques:

  • il s'agit simplement d'un pas chassé latéral
  • le pas est glissé, c'est-à-dire que les pieds rasent le sol, ce n'est pas un bond, le bassin reste au même niveau horizontal
  • ce déplacement est utilisé pour prendre un volant bas sur le côté
  • pour le replacement, il se peut que la position centrale utilisée plus haut ne soit pas la bonne, en effet, ce replacement dépend uniquement du coup effectué; s'il s'agit d'une défense courte, la position sera plus offensive(plus rapprochée du filet, raquette haute...), s'il s'agit d'une défense haute, sa position sera effectivement aussi reculée mais il faut penser à se placer plus face au volant(volant envoyé à droite, position à droite de la ligne médiane et si volant envoyé à gauche, position à gauche de la ligne médiane.


V- Déplacement latéral à gauche de défense.

Notons que l'on parle, ici, pour les droitiers, donc, à gauche signifie qu'ils prennent le volant en revers; ce déplacement est le même à droite pour les gauchers!

1ère façon:

1. On part d'une position d'attente au centre du terrain, les 2 pieds au sol, légèrements écartés, jambes pliées.

2. Le volant envoyé peut, par exemple, provenir d'un smash, il convient donc, de pousser rapidement sur les jambes et en particulier sur celle opposée à la direction, à savoir la droite.

3. On remarque, pour une question d'équilibre, que le 1er pied touchant le sol est celui qui a poussé, à savoir, le droit.

4. A peine le pied gauche vient-il de toucher le sol que déjà la jambe gauche est repliée pour pousser dessus afin de revenir se replacer.

5. Pour la même raison que précédemment, le 1er pied à toucher le sol est le gauche, il suffit, ensuite de se placer comme au début.

Mêmes remarques que pour le déplacement précédent.

2ème façon:

Pour une raison d'équilibre et de simplicité, une autre possibilité est souvent préférée, pour ce côté.

1. On part d'une position d'attente au centre du terrain, les 2 pieds au sol, légèrements écartés, jambes pliées.

2. On pousse également, ici, avec le pied opposé à la direction, à savoir le droit, seulement, l'autre pied ne l'aide pas et reste planté au sol, subissant simplement une rotation légère.

3. Le pied droit se trouve à gauche et l'autre pied à droite, le joueur est en appui(fente) sur sa jambe droite qui est prête à le propulser dans sa direction d'origine.

4. Le joueur n'a plus qu'à effectuer une rotation autour de la jambe gauche pour revenir à une position initiale.

Là aussi, le replacement subi la même remarque, nous ne la referons plus par la suite, sauf mention spéciale.

dernière remarque :

Sur ces déplacements où l'on prend le volant bas, on a souvent tendance à aller le chercher avec le buste.
Ce dernier penché vers le bas et vers l'avant( ou le côté) empêche au joueur une posture équilibrée et un replacement rapide; il faut penser à avoir toujours le tronc aussi droit que possible, ce sont les jambes qui doivent permettre de jouer le volant et non le corps.

VI- Déplacement vers le filet à gauche

On répète que les schémas sont faits pour les droitiers, les gauchers peuvent obtenir leurs déplacements en effectuant une symétrie axiale par rapport à la ligne médiane.

1. On part d'une position d'attente au centre du terrain, les 2 pieds au sol, légèrement écartés, jambes pliées.

2. On pousse également, ici, avec le pied opposé à la direction, à savoir le droit; la jambe gauche se plie pour aider au mouvement et son pied pousse pour décoller.

3. Il s'agit d'un petit pas glissé(bond rasant)qui permet de prendre appui sur les jambes pour faire un grand pas ensuite. Le 1er pied qui touche le sol est le droit.

4. Le pied gauche touche le sol et déjà l'autre pied pousse fortement pour le dépasser ce qui entraîne une rotation du corps(côté droit devant), le pas est grand, jusqu'au filet!

5. Le pied gauche va aider son compère en poussant également, ce qui achève le 2ème pas, il reste en arrière du mouvement.

6. Voilà le joueur en fente avant, en appui sur la jambe droite. Les 2 jambes sont écartées pour un maximum d'équilibre, le pied gauche restera en arrière(*).

7. Le coup étant effectué, la jambe droite, devant, repliée autour du genou, pousse vers l'arrière pour un replacement rapide.

 

Si le joueur est plus petit ou plus loin, il devra effectuer 2 petits pas et un grand.
(*) Il peut arriver que le buste du joueur, s'il est en retard, passe avant sa jambe droite(gauche pour gaucher) qui ne pourra pas, alors, à elle seule effectuer un replacement rapide. Dans ce cas là, la 2ème jambe, derrière, va venir rejoindre sa partenaire et jouer de concert avec elle pour ce fameux replacement!

A propos de replacement, à partir du dernier dessin, le joueur revient-il complètement ou non ?
Tout dépend, vous l'avez compris, du coup effectué!

1er coup: lob au milieu du cours

L'adversaire peut effectuer un amorti rapide, un dégagement au fond et un smash, il faut donc reprendre sa position centrale, légèrement face au volant.

1. On part de la position à laquelle on était resté tout à l'heure, en fente avant, on pousse sur la jambe droite (avant).

2. Il s'agit d'un pas chassé, le pied droit vient chasser le pied gauche, en arrière, par sa poussée.

3. Le pied droit vient de toucher le sol et la jambe gauche vient se placer derrière avec un écartement qui lui permet de pousser suffisamment en arrière ou en avant.

4. Le joueur n'a plus qu'à effectuer une rotation autour de la jambe gauche pour revenir à une position initiale.

 

2ème coup: lob droit(à gauche du cours)

Le replacement est le même que précédemment à la différence près que le joueur se place de façon décalée par rapport à la ligne médiane, face au volant.

3ème coup: lob croisé(à droite du cours)

Le joueur devra pousser davantage sur ses jambes afin d'aller se replacer face au volant.

4ème coup: amortie droite(à gauche du cours)

1. On part de la position à laquelle on était resté tout à l'heure, en fente avant, on pousse sur la jambe droite (avant).

2. Il s'agit d'un pas chassé, le pied droit vient chasser le pied gauche, en arrière, par sa poussée.

3. Le pied droit vient de toucher le sol et la jambe gauche vient se placer derrière avec un écartement qui lui permet de pousser suffisamment en arrière ou en avant.

4. Le joueur reste en position haute avec la raquette haute, pied droit devant et pied gauche derrière, chacun prêt à pousser respectivement vers l'arrière(sur un lob) et vers l'avant(contre-amorti), en fait 1 seul pas effectué.

5ème coup: amortie croisée(à droite du cours)

1. Le joueur doit, donc, aller vers le volant, pas trop loin du filet; le pied droit pousse pour aller vers l'arrière et vers la droite.

2. Les 2 pieds effectuent une rotation vers la droite, ceci montre combien un coup croisé peut s'avérer dangereux(la partie droite du cours paraît bien vide!).

3. Le pied droit vient de toucher le sol et la jambe gauche commence à pousser pour effectuer un pas chassé qui va ramener le joueur un peu plus face au volant.

4. Alors que le pied gauche s'apprête à remplacer son homonyme, celui_ci pousse pour se diriger vers le volant(vers l'avant).

5. Le joueur doit être prêt à bondir vers l'avant ou vers l'arrière ou à pouvoir intercepter un volant rapide sur le côté droit.

 

6ème coup: rush ou frappe au filet

On reste au filet, raquette haute, la finition du point, si elle n'est pas déjà faite, ne doit pas être loin!

VII- Déplacement vers le filet à droite

Il s'agit de transposer le déplacement que l'on vient de voir sur le côté coup droit; celui-ci est plus simple car il n'y a pas de rotation du corps. Il faut penser à effectuer un petit pas et un plus grand.

1. On part d'une position d'attente au centre du terrain, les 2 pieds au sol, légèrement écartés, jambes pliées.

2. On pousse également, ici, avec le pied opposé à la direction, à savoir le gauche; la jambe droite se plie pour aider au mouvement et son pied pousse pour décoller.

3. Il s'agit d'un petit pas glissé(bond rasant)qui permet de prendre appui sur les jambes pour faire un grand pas ensuite. Le 1er pied qui touche le sol est le gauche.

4. Le pied droit touche le sol et déjà l'autre pied pousse fortement pour le 2ème pas, plus grand (pied gauche derrière et pied droit devant), jusqu'au filet!

5. Le pied droit va aider son compère en poussant également, ce qui achève le 2ème pas, il reste en avant du mouvement.

6. Voilà le joueur en fente avant, en appui sur la jambe droite. Les 2 jambes sont écartées pour un maximum d'équilibre, le pied gauche restera en arrière.

7. Le coup étant effectué, la jambe droite, devant, repliée autour du genou, pousse vers l'arrière pour un replacement rapide.

 

quelques remarques :

Il faut donc effectuer 2 pas, 1 petit et 1 grand, la jambe droite étant toujours devant la gauche (pas de croisement).
La réception au filet se fait en fente avant sur la jambe droite.
La jambe droite est devant, au filet, que le déplacement se fasse à droite ou à gauche du cours.
Le corps doit être aussi droit que possible pour un maximum d'équilibre.
Il faut penser à avoir toujours la raquette haute et non dans les chaussettes.
Pour le replacement, si on relève, on fait 2 pas chassés et on revient au milieu du cours, sinon 1 pas, face au volant.

une variante du déplacement à droite vers le filet

1. On part d'une position d'attente au centre du terrain, les 2 pieds au sol, légèrement écartés, jambes pliées.

2. On pousse également, ici, avec le pied opposé à la direction, à savoir le gauche; la jambe droite se plie pour aider au mouvement et son pied pousse pour décoller.

3. Les 2 pieds viennent de décoller et le gauche passe devant le droit, touche le solalors que l'autre continue sa course en l'air.

4. Le pied gauche, servant de relais, pousse pour le pas final.

5. Les 2 pieds se retrouvent en l'air et arriveront en même temps au sol, enfin, le droit retrouve le plancher des vaches!

6. Voilà le joueur en fente avant, en appui sur la jambe droite. Les 2 jambes sont écartées pour un maximum d'équilibre, le pied gauche restera en arrière.

7. Le coup étant effectué, la jambe droite, devant, repliée autour du genou, pousse vers l'arrière pour un replacement rapide.

 

Dans la 1ère façon les 2 pieds décollent, touchent le sol, redécollent et retouchent le sol alors que dans la 2ème façon, le pied droit ne touche le sol qu"au début et à la fin, le pied gauche servant de relais au milieu du déplacement.

VIII- Saut d'interception à droite

Si le volant est frappé par l'adversaire en dégagement sur votre côté coup droit et que ce volant peut être intercepté alors ce déplacement est fortement conseillé car il permet de prendre tôt le volant et donc, de gagner sérieusement du temps.

1. On part d'une position d'attente au centre du terrain, les 2 pieds au sol, légèrements écartés, jambes pliées.

2. Le volant envoyé peut, par exemple, provenir d'un dégagement ou d'un lob, il est envoyé dans le fond du terrain à votre droite, on pousse pied gauche.

3. On remarque, pour une question d'équilibre, que le 1er pied touchant le sol est celui qui a poussé, à savoir, le gauche.

4. A peine le pied droit vient-il de toucher le sol que les 2 jambes sont fléchies pour propulser le joueur vers le haut et légèrement sur sa droite pour intercepter le volant.

5. Le joueur est en l'air et frappe le volant en amenant son épaule droite devant ainsi que sa hanche droite qui doit, de plus, basculer en position haute (hanche gauche basse).

6. La jambe droite est tendue pour pousser le joueur vers la gauche, il effectue 2 pas chassés pour se replacer.

Le corps du joueur doit toujours se trouver entre les 2 jambes.

IX- Saut d'interception à gauche

1. On part d'une position d'attente au centre du terrain, les 2 pieds au sol, légèrements écartés, jambes pliées.

2. Le volant envoyé peut, par exemple, provenir d'un dégagement ou d'un lob, il est envoyé dans le fond du terrain à votre gauche, on pousse pied droit.

3. On remarque, pour une question d'équilibre, que le 1er pied touchant le sol est celui qui a poussé, à savoir, le droit.

4. A peine le pied gauche vient-il de toucher le sol que les 2 jambes sont fléchies pour propulser le joueur vers le haut et légèrement sur sa gauche pour intercepter le volant.

5. Le joueur est en l'air et frappe le volant en amenant son épaule droite devant ainsi que sa hanche gauche qui doit, de plus, basculer en position haute (hanche droite basse).

6. La jambe gauche est tendue pour pousser le joueur vers la droite, il effectue 2 pas chassés pour se replacer.

Là encore, le corps devra être entre les jambes même si l'épaule droite doit aller chercher le volant à gauche du joueur avec un coup autour de la tête car, un saut d'interception s'effectue toujours en coup droit.

X- Déplacement vers l'arrière à droite

Pour ce déplacement vers l'arrière, côté coup droit, on peut distinguer 3 manières distinctes de procéder.
Il est à noter également que le joueur aura des difficultés pour jouer de façon efficace car sa position par rapport au volant est excentrée; il n'est pas face à lui, la plupart du temps, mais à sa gauche.

1ère façon (méthode ancienne):

1. On part d'une position d'attente au centre du terrain, les 2 pieds au sol, légèrement écartés, jambes pliées.

2. On pousse sur la jambe opposée à la direction à savoir la gauche alors que le pied droit s'est mis dans la direction et on effectue un 1er pas chassé.

3. Les 2 pieds ne se croisent pas et gardent l'ordre: droit derrière, gauche devant. Le pied gauche touche le 1er le sol. Ce 1er pas est petit.

4. Le pied droit vient d'arriver au sol et déjà le gauche agit pour continuer le mouvement. Un autre petit pas chassé.

5. Idem à l'explication 3..

6. Idem à 4. mais cette fois-ci le joueur va effectuer un pas plus grand(écartement aussi) où les 2 pieds vont subir une rotation vers la droite, le pied droit devant être parallèle à la ligne de fond.

7. Nous voici arrivés au fond du cours, le pied gauche vient de se placer là où était placé le droit. Le joueur ouvre son épaule et sa hanche droites.

8. Tout le poids du corps repose sur la jambe droite qui pousse le joueur vers l'avant, celui-ci frappe le volant dans sa rotation.

9. On se trouve dans sa rotation, on remarque que le joueur frappe le volant et fait un pas de replacement, du temps de gagné!

10. Le joueur se retrouve pied droit devant, pied gauche derrière parallèle à la ligne de fond. On pousse sur ce dernier pour achever le replacement.

11. On effectue un pas chassé, le gauche touche le sol en 1er et, dès que son antagoniste y arrive, il pousse pour revenir à la position d'origine.

 

2ème façon (pour les volants trop hauts pour être interceptés):

1. On part d'une position d'attente au centre du terrain, les 2 pieds au sol, légèrement écartés, jambes pliées.

2. On pousse sur la jambe opposée à la direction à savoir la gauche alors que le pied droit s'est mis dans la direction et on effectue un 1er pas chassé.

3. Les 2 pieds ne se croisent pas et gardent l'ordre: droit derrière, gauche devant. Le pied gauche touche le 1er le sol. Ce 1er pas est petit.

4. Le pied droit vient d'arriver au sol et déjà le gauche agit fortement pour passer derrière le droit (la jambe, elle, passe devant), on croise donc, les jambes.

5.La hanche gauche du joueur se tourne vers le volant en même temps que les jambes se croisent, le pied droit pousse à son tour.

6. La jambe droite n'a plus qu'à passer derrière et le pied droit se mettre en position comme dans la 1ère façon.

7. Nous voici arrivés au fond du cours, le côté droit du joueur est déjà ouvert pour frapper le volant.

8. Tout le poids du corps repose sur la jambe droite qui pousse le joueur vers l'avant, celui-ci frappe le volant dans sa rotation.

9. On se trouve dans sa rotation, on remarque que le joueur frappe le volant et fait un pas de replacement, du temps de gagné!

10. Le joueur se retrouve pied droit devant, pied gauche derrière parallèle à la ligne de fond. On pousse sur ce dernier pour achever le replacement.

11. On effectue un pas chassé, le gauche touche le sol en 1er et, dès que son antagoniste y arrive, il pousse pour revenir à la position d'origine.

 

3ème façon (la plus rapide mais aussi la plus physique à cause du saut):

1. On part d'une position d'attente au centre du terrain, les 2 pieds au sol, légèrement écartés, jambes pliées.

2. On pousse sur la jambe opposée à la direction à savoir la gauche alors que le pied droit s'est mis dans la direction et on effectue un 1er pas chassé.

3. Les 2 pieds ne se croisent pas et gardent l'ordre: droit derrière, gauche devant. Le pied gauche touche le 1er le sol. Ce 1er pas est petit.

4. Le pied droit vient d'arriver au sol et déjà le gauche agit pour continuer le mouvement. Un autre petit pas chassé.

5. Idem à l'explication 3..

6. C'est là où l'on diverge par rapport à la 1ère façon car on va effectuer un grand pas sous forme d'un saut. On doit, donc, plier les 2 jambes et pousser en synergie en hauteur et en profondeur.

7. On écarte bien les jambes pour avoir le corps entre elles et on frappe le volant pendant le saut.

8. Les 2 pieds arrivent au sol en même temps et poussent de concert pour replacer le joueur, la jambe droite est tendue et celle de gauche légèrement repliée.

9. Grand pas chassé, pied gauche arrivant en 1er au sol, comme d'habitude et re- pas chassé final.

10. Là encore le pied de derrière pousse le plus pour un meilleur pas de replacement.

11. Le petit plus à ne pas oublier c'est de pousser également pied gauche pour un replacement complet.

 

dernière remarque :

Ce déplacement ( 3ème façon ) est aussi appelé : " SAUT CHINOIS "

XI- Déplacement vers l'arrière à gauche

1. On part d'une position d'attente au centre du terrain, les 2 pieds au sol, légèrement écartés, jambes pliées.

2. On pousse sur la jambe opposée à la direction à savoir la droite alors que le pied gauche s'est mis dans la direction et on effectue un 1er pas chassé.

3. Les 2 pieds ne se croisent pas et gardent l'ordre: gauche derrière, droit devant. Le pied droit touche le 1er le sol. Ce 1er pas est petit.

4. Le pied gauche vient d'arriver au sol et déjà le droit agit pour continuer le mouvement. Le joueur effectue une rotation dont l'axe est sa jambe gauche dans le sens des aiguilles d'une montre.

5. Le pied droit va se placer derrière pour une ouverture de frappe maximale, le poids du corps sera sur lui.

6. Le joueur est arrivé en position, le pied droit est derrière et le pied gauche est devant.

7. Le joueur pousse sur ses 2 jambes pour effectuer un saut vers l'arrière avec passage du poids du corps de la droite vers la gauche, les pieds s'inversent.

8. La frappe s'effectue pendant le saut et durant la rotation du corps.

9. Les 2 pieds ne doivent pas arriver en même temps, c'est le pied gauche qui est le plus prompt, jambe tendue pour un meilleur replacement.

10. Il ne reste plus qu'à effectuer 2 pas chassés pour se replacer.

dernière remarque :

Ce déplacement est aussi appelé : " SAUT CISEAU "

XII- Déplacement vers l'arrière à gauche pour un revers main haute

1. On part d'une position d'attente au centre du terrain, les 2 pieds au sol, légèrement écartés, jambes pliées.

2. On pousse sur la jambe opposée à la direction à savoir la droite alors que le pied gauche s'est mis dans la direction et on effectue un 1er pas chassé.

3. Les 2 pieds ne se croisent pas et gardent l'ordre: gauche derrière, droit devant. Le pied droit touche le 1er le sol. Ce 1er pas est petit.

4. Le pied gauche vient d'arriver au sol et déjà le droit agit pour continuer le mouvement. Le joueur effectue une rotation dont l'axe est sa jambe gauche dans le sens contraire des aiguilles d'une montre.

5. Le joueur commence à être de dos au terrain adverse, son oeil reste fixé sur le volant et il amène le bras dans sa direction.

6. Le joueur est de dos, il est en position de frappe revers en main haute, en appui sur sa jambe droite.

7. Le joueur pousse sur sa jambe droite lors de la frappe pour amener son côté droit devant, il effectue une rotation en sens inverse.

8. Le pied droit repasse devant le pied gauche et revient à sa position initiale.

9. il ne reste plus qu'à effectuer un petit pas chassé pour revenir à la position initiale, mais bien souvent, il n'est pas nécessaire de revenir dans cette position.

 

XIII- Déplacement vers l'avant en ligne (spécial doubles)

1. Le joueur de double qui se retrouve en position de smash, derrière peut être obligé d'avancer en ligne (suivi d'attaque...) comme indiqué par la flèche rose; il doit surtout éviter le réflexe du joueur en simple comme mentionné par la flèche jaune.

 

 

© Design by Tcherno - Deltabadminton.free.fr